Electro & Co :: Nico - Le 30 juillet 2004 à 23:31
Leftfield – Leftism

Leftfield
Leftism

Il existe un monde entre la techno et l'ambiant où règne une pulsation agréable pour le corps et l'esprit. Mélange de couleurs, nappes synthétiques profondes, tempo régulier avec des rythmiques travaillées, le tout dans une progression certes structurée mais de qualité et extrêmement apaisante.

Pour beaucoup d'artistes, on trouve toute leur énergie et leur motivation dans leurs premiers albums.. Coup de maître pour Leftfield avec Leftism qui nous élargie les rythmes techno aux mélanges d'influences ethniques. Constitué de Neil Barnes et Paul Daley, deux musiciens cachés dans les studios d'enregistrements, Leftfield a su créer son propre son et en explorer toutes les facettes afin d'en ressortir le meilleur. En réalité, ce duo ne date pas d'hier puisqu'en fait, cet album est une sorte de compil regroupant leurs précédents singles, du coup, on se retrouve avec une galette remplie de rythmes et d'évasions très convaincante.


Bon, on commence : Mettez le cd dans le lecteur, appuyez sur -play- puis sur -repeat-, et comme on dirait en anglais Release the pressure ! Laissez vous attirer par cette ambiance douce et électronique et lorsque vous entendrez les mots "Peace & Unity", ça sera le moment de monter le son. Allez-y, ne vous inquiétez pas, tout est programmé pour que votre cœur se place au même tempo ! ;) Un Berimbau qui résonne ?! (pour ceux qui connaissent, c'est une percu en forme d'arc que Max Cavalera utilise dans Attitude) Et c'est le début d' Afro Left avec une voix reggae qui surplombe avec sa rythmique : 7min34 de pure techno certifiée tribal (dans sa véritable définition). Le rythme résonne encore trop dans votre tête, Leftfield a donc jugé de vous calmer un peu avec Melt qui, dénudé de beat, vous pose l'Oreille sur un nuage « chargé » électroniquement. Je me répète mais les bons musiciens savent donner un sens aux titres de leurs musiques, et quand on lit : "04 - Song Of life", tout est dit. Cette ligne de basse distordue de synthèse vous envoie d'entrée sur un beat très ralentit retraçant le passé de votre vie lorsque vers la moitié exacte (3min32) de la piste, cette même basse revient en force avançant avec le présent pour, cette fois-ci, vous jeter dans le beat techno/rave. Original amène son influence électro et sa voie fémininement sombre pour vous enliser pendant 6min22 ; je vous précise un peu le timing des pistes pour vous donner une idée de la moyenne :) { N'est-ce pas Jéjé [G-Koma] !! :p } Black Flute relance la machine d'entrée ne vous proposant que du rythme, cette fois-ci, dénudé de mélodie pour finalement s'enchaîner brusquement sur Space Shanty : Intro aux mélanges de sonorité (made in India) pour partir violemment sur un beat aux impacts PUISSANTS acidulé de basse style substractor (Reason ;) ). Stop, le ton Ragga-Dub annonce le changement, l'Inspection (Check One) au beat lourd et carré. Hé hop, que du bonheur en entendant le beat drum'n bass qui tourne au ralentit sur Storm 3000. J'y pense, j'ai découvert Leftfield sur une compil (je ne sais plus laquelle) avec Open Up qui c'est avérée la plus médiatique ; En fait, je vais vous laisser la découvrir de vous même avec en prime, la voix de John "Rotten" Lydon (Sex Pistol). On terminera le voyage avec 21st Century Poem qui vous ramènera tout doucement à la fin de cet album, glissant calmement sur un océan mystérieux. Enfin sur leur site, on peut lire "the last 40 seconds of track 11 is a secret mystery track... " qui traduit en réalité une réanimation à coup d'infrabass dans une cadence cardiaque. Hé oui, votre coeur aurai  peut-être voulu rester à cette pulsation et vous n'avez pas appuyé sur Repeat..

En réalité, lorsque j'écoute cet album, je vois des corps surchargés d'énergie qui tiennent des heures et des heures en non-stop sur le dance floor (un peu comme moi quoi mais une fois dans l'année..), baignant dans la sueur, les yeux fermés, se laissant emporter vers un autre monde qui se construit au fur et à mesure que le son unique de Leftfield prend son ampleur.



Info :

Style : Techno Tribal/Rave - Ethnique - Electro - Ambiant
Site : http://www.leftfield-online.com/
         http://www.leftfield-online.co.uk/
1995 Columbia Records

Tracklist :

01 - Release the pressure
02 - Afro-Left
03 - Melt
04 - Song Of life
05 - Original
06 - Black flute
07 - Space Shanty
08 - Inspection (Check One)
09 - Storm 3000
10 - Open up
11 - 21st Century Poem


Général :: Nico - Le 28 juillet 2004 à 23:42
Mp3 Junkie

Hé oui, parfois le visuel aide..

Bon j'ai fait ça à l'arrache mais bon.. Xav a mixé le tout après ! Sans les platines, qu'avec les mains !! :p

     

Merci à Hellgy pour le logo qu'on peut retrouver d'ailleurs.


Général :: Nico - Le 24 juillet 2004 à 19:45
Punjabi science

Hey ! Tu te prends peut être pour l'honorable Ravi Shankar avec tes deux casseroles qui te font office de tablas?! Viens donc t'amuser sur le petit sampleur de l'Indian Shankar Drum Ganesh Machine by Kek ! :)

Très simple, pas compliqué (il suffit juste de savoir placer dans le temps), amusant et ça permet surtout de découvrir les sonorités d'instrus tel que les tablas (percu), la sitar, le xylophone, la flute, le didjeridoo, et enfin des voix très intéressantes..

Ah quel bonheur quand les samples sont tout de suite taillés sur mesure et au tempo.. humm.. too easy ! ;)

A essayer tout de suite sur place ou bien à télécharger.

 


Videos & Games :: Nico - Le 20 juillet 2004 à 18:59
X-Music

Hey ! Vous avez du talent, votre musique est digne d'un grand Walt Disney, vous avez envie que des millions de spectateurs écoutent votre bande son mais vous ne vous êtes pas encore fait un nom dans le monde des grands..

Essayez donc de composer pour un film X ! :)

Je suis tombé par hasard sur le site de Charlie O., un musicien qui mixe des petites lignes d'orgue avec des voix plutôt "chaudes".. Mine de rien, il faut bien commencer quelque part et il y en a quand même pas mal qui ont commencé comme ça (sûrement parce qu'ils n'avaient pas de quoi assurer devant la caméra ! Nan, j'déconne..).

Donc, ça donne des pochettes du style : Bande O - Pétassine

Et des ziks du style :
Mon Cheri [Luigee Trademarq, Charlie O.]

Pétassine  [Luigee Trademark, Charlie O., Elodie Chérie]

Sois gentille avec nous [Luigee Trademark, Charlie O., Elodie Chérie]
Votre musique sera digne d'un grand J0hn B. R00t, des millions de spectateurs écouteront votre bande son et vous rentrerez enfin dans le monde des grands..

Enfin bref, c'est plutôt drôle de savoir qu'il y a des artistes qui.. Hein, quoi ?! On s'en fout du son.. Que les images ?? Ahhh d'accord.. :p

Ps : Bon, Charlie O. ne fait pas que ce genre de zik, allez, un petit bonus pour la route ! ;)


Drum'n Bass :: Nico - Le 17 juillet 2004 à 7:32
Roni Size & Reprazent – New Forms

Roni Size & Reprazent
New Forms

Vous voulez entrer dans le monde de la Drum'n Bass mais vous ne savez pas trop comment, que choisir, et surtout comment y entrer directement avec une grande claque dans les dents ?! :) Avec New Forms, Roni Size & Reprazent se sont imposés comme Pilier de la Drum'n Bass. Oui bon j'arrête pas de le dire, Drum'n Bass, DnB, D&B mais toute l'explication est dans ce double cd..

Je trouve assez difficile de ne pas me répéter pour décrire cet album tellement il excelle : Des boucles aux essences Jazz avec notamment cette Contrebasse qui semble si naturelle qui tente à vouloir surpasser la précision du rythme lancé à 180 Bpm ! Des morceaux sur un ton Hip Hop complètement accéléré s'entremêlant avec Trip Hop, une perfection rythmique qui élargie le domaine et l'influence de la drum'n Bass..
Oui il y a tout ça dans cet album et il y en a même beaucoup plus.

Cet  album c'est tout d'abord un collectif tout de même impressionnant de qualité puisque Reprazent regroupe Roni Size (himself), la chanteuse Onallee, Mc Dynamite, Dj Suv, Dj Die et Dj Krust, c'est aussi un lieu nommé Bristol qui y est pour beaucoup dans le monde electro / trip hop (Tricky pour n'en nommer qu'un), c'est le Mercury Prize (le disque le plus talentueux de l'année en Grande-Bretagne) remporté en 97 devant de grands noms et enfin, c'est également de la musique.. :p

"Let's Get It On.."
Railing
ouvre les valves avec un beat percutant faisant office d'introduction à Brown Paper Bag, certainement un des morceaux les plus impressionnants de l'album : Une guitare bouclée qui questionne une contrebasse alors que le doute plane au dessus.. Oui oui, c'est bien cette contrebasse extrêmement précise à laquelle s'ajoute breakbeat et light effect qui donnera toute l'ampleur. Point d'honneur à New Forms avec sa cadence trip-hip-hop breakée speedée et le flow de Bahamadia : un mélange chaud et d'une légèreté impressionnante. Let's Get It On, on remet la pression avec une rythmique insoutenable et une basse surpuissante pour enfin arriver dans le monde Digital qui vous ensorcelle et donne le rythme à votre tête. Matter Of Fact est tout simplement la définition du Break stylé électro alors que Mad Cat s'attaque à l'effet acoustique. Point d'orgue à Heroes et la voix de Onallee : quelle aisance sur cette allure électronique, incontournable. Courte intro afin de vous apprendre ce qu'est le sampling lié aux infrabasses et on enchaîne directement sur Share The Fall (Full Vocal Mix) : Je ne peux pas vous le décrire tellement il résonne dans ma tête et dans mon caisson de basse mais sachez que c'est mon morceau préféré, une t-u-e-r-i-e ! Le tempo retombe, les machines ont besoin de refroidir et Watching Windows est tout à fait capable d'assurer les arrières avec un Hip hop hors norme allié d'une voix colorée et toujours avec ces fameuses cassures rythmiques : Les Breaks ! Clin d'œil au Human BeatBoxing  avec Beatbox qui affiche les possibilités qu'offre la voix à créer un rythme sur un multipiste. Morse Code est très explicite dans l'utilisation de ces effets et remet à l'ordre le beat percutant pour enfin terminer ce premier acte sur un son plutôt soul mais avec une Destination toute tracée dans la plus pure lignée Drum'n Bass..

On repart dedans ? Héhé je le savais que vous accepterez ! ;)
Petite Intro rapide et c'est le début des samples qui tournent en boucle et qui s'ajoutent un par un sur Hi-Potent pour finalement arriver sur une note intrigante et claquer un son explosif toujours accompagné de cette contrebasse complètement déjantée. Trust Me ne vous rappelle rien ?! (Jungle is Massive) Lets go, un beat d'enfer qui tourne non stop histoire de mixer sans problème dessus ("wicked wicked ! Jungle is Massive"). Change My Life développe toujours plus loin l'exploitation de la basse liée au rythme alors que cette fois ci, Share The Fall (en version instrumentale) se laisse aller dans un délire électro. Afin de percevoir les multiples nouvelles facettes de la drum'n bass amenées par Roni Size, Down apporte le coté atmosphérique avec ses nappes d'effets. Jazz, maître mot de l'influence de cet album, mélange sa palette de court sample haute qualité de piano, guitare, batterie, contrebasse, flûte, voix, ... il y en a tellement à découvrir et ils sont omniprésents. Hot Stuff est sans doute un des morceaux les plus étonnant du fait qu'aucune rythmique ne soutient le morceau pendant une bonne partie du morceau, laissant une ambiance planer et la possibilité de se créer ses propres rythmes soi même. Par contre, Ballet Dance se faufile dans des samples digne d' Amon Tobin avec une mécanique rythmique transformant l'étrange vers l'aperçu d'une âme électronique. Et enfin, Electricks alimente de l'électro explosif tout en restant bloqué sur une tonalité qui maintient violemment la cadence et qui finalement, ne vous aura pas lâchée depuis le début. :)

Bon allez, je vais vous le dire clairement : New Forms est l'album incontournable à posséder  absolument !

Petit clin d'œil au site New Forms pour en avoir tiré inspiration ! ;)


Info :

2 Cd (édition limité pour le deuxième)
Style : Pure Drum'n Bass influence Jazz
Site : http://www.ronisize.com/
Label : Talkin' Loud
1997 Polygram Records

Tracklist :

Cd1 :
01 - Railing
02 - Brown Paper Bag
03 - New Forms
04 - Let's Get It On
05 - Digital
06 - Matter Of Fact
07 - Mad Cat
08 - Heroes
09 - Share The Fall (Full Vocal Mix)
10 - Watching Windows
11 - Beatbox
12 - Morse Code
13 - Destination

Cd 2 :
01 - Intro
02 - Hi-Potent
03 - Trust Me
04 - Change My Life
05 - Share The Fall
06 - Down
07 - Jazz
08 - Hot Stuff
09 - Ballet Dance
10 - Electricks

Autre(s) article(s) : 1


Général :: Nico - Le 12 juillet 2004 à 20:18
Apple Vs Sony

Le succès de l' iPod est lancé à toute vitesse ! Même Apple perd le contrôle car on ne parle que de ça dans leurs bureaux.

Pour contrer cette fulgurante ascension, Sony - un des plus grand et le plus novateur dans ce domaine -  arrive sur le marché avec Connect : A peu près le même principe, le même délire..

Si vous n'avez encore rien vu de visuel, ça ne va pas tarder : La campagne de pub est lancée en France depuis le 5 juillet et on pourra s'empiffrer de Mc Do pour avoir des petites languettes qui permettront de télécharger des zik gratuitement (Beurk, mettez-en aussi sur les kebabs tant que vous y êtes..). C'est drôle qu'ils n'aient pas pris Coca-Cola vu qu' Apple est avec Pepsi ?! Bah chacun sa stratégie : Une frite = 1 chanson de Lorie ! Cool..

Voyons un peu les caractéristiques :

iPod
disque dur : 40 Go
autonomie : environ 8 h
dimension : 10,4 x 6,1 x 1,85 cm
poids : 158g
plus : écran rétroéclairé, FireWire 400, USB 2.0


Network Walkman NW-HD1
disque dur : 20 Go (une version 40 Go est prévu)
autonomie : environ 30 h
dimension : 8,6 x 5,7 x 1,3 cm
poids : 110g
plus : taille d'une carte de crédit, batterie, USB 2.0

On pourra donc télécharger des musiques sur SonyStage (l' iTunes d' Apple) et elles seront uniquement disponible au format propriétaire de Sony, l' ATRAC3+ sur le baladeur de Sony. Rien que ça, ça ne donne pas envie ! Heureusement, un logiciel de conversion pour les formats MP3, OGG, WAV ou WMA sera fourni avec le baladeur..

Au niveau des prix du fichier musical, Sony s'aligne sur les tarifs d'Apple pour le téléchargement, soit 0,99 €.

Perso, après n'avoir pu tester que l' iPod (qui lui accepte tous les formats), j'en suis totalement fan ! Le seul truc qui fait mal : le prix. Le NW-HD1 de Sony devrait être proposé autour de 450€, soit au même prix que l'iPod de 20 Go. Mais pour l'iPod on peut se dire que l'investissement en vaut le coup. ;)

Apple :  http://www.apple.com/fr/ipod/
Sony : http://www.connect.com/


Général :: Nico - Le 12 juillet 2004 à 1:26
Hein hein


 


Matos :: Nico - Le 11 juillet 2004 à 20:57
Darbouka

Dans la famille Darbouka, je demande le p'tit dernier !

Hey, vous voyez le p'tit rouge là sur la photo, c'est Hellgy & Biou qui me l'ont ramené de Tunisie ! Merci beaucoup !!! :)

La (le) Darbouka (darboukà, derbouka, daraboukka, daraboukkeh, darrabuka, darabukka, tarabuka) que l'on retrouve sous d'autres noms comme Derbake, Dumbek et parfois Touberleki (qui est pourtant une autre sorte de percussion cousine de la Darbouka) est une percussion autrefois faite de terre cuite recouverte d'une peau de poisson. De nos jours, on en trouve en aluminium avec une peau en plastique. Bon, c'est vrai ça casse le charme mais au moins c'est bien résistant et ça a l'avantage de sonner quasiment pareil.
Pour le dire vite et très simplement : La Darbouka est aux arabes ce que le Djembé est aux africains. :)

J'essaye de la pratiquer mais j'avoue que cela est très difficile tout de même. Ce qui me plait le plus, c'est le fait de jouer avec les doigts, ce qui offre l'avantage d'atteindre une vitesse impressionnante (à vous de juger en écoutant les extraits).

Avis à la population : Je cherche désespérément des vidéos de Darbouka car visuellement, c'est beaucoup mieux pour apprendre !

Voici quelques musiques de darbouka (ou de percussions parentées à la darbouka), à vos oreilles et vos p'tits doigts! ;)

Sehzade (Touberleki solo)

Balkan dreams

Nirvana (Touberleki solo)

Si ca ne marche pas du premier coup pour télécharger, essayez de recharger la page (F5).


Matos :: Nico - Le 8 juillet 2004 à 18:30
Thomann Cyberstore International

Héhé, je viens de recevoir un micro que j'ai commandé chez Thomann, le T.Bone SC1100 : Sérieux, j'ai fait un premier test cet après midi en enregistrant Deb et j'avoue être assez impressionné par la qualité.

Ne vous fiez pas aux apparences, il est encore plus gros qu'il ne le parait !!! Dingue ! :)

Je ne commente pas le micro car là c'est beaucoup trop tôt pour le juger et de toutes façons je ferai bientôt une partie regroupant mon matériel et leurs caractéristiques.


Au sujet de Thomann :

Bon je sais que beaucoup d'entre vous hésite à commander chez Thomann, car c'est en Allemagne, il y a des sales rumeurs sur le SAV, vous n'osez pas commander sur internet, bla bla bla..

Voici ma version des faits :

Depuis l'année dernière je commande mon matos chez Thomann, car je ne sais pas si vous avez vu les prix, mais il n'y a pas photo : j'ai gagné jusqu'à 50€ sur un casque ! Non sérieux, ça vaut vraiment le coup et ils sont blindés en matériel.

Au niveau des frais de port, c'est 13€ ni plus ni moins pour la totalité.

Vous pouvez commander soit par internet, soit par courrier, soit par téléphone : Ne vous fiez pas à la charmante voix anglaise de la standardiste, vous pouvez avoir sur demande un interlocuteur français (pour ma part je demande toujours Marc Abbinante (super sympa)).

A propos du SAV : Et bien pour tout vous avouer, j'ai pu tester mon micro cet après midi mais là je l'ai rangé dans son carton, bien emballé et il prêt à repartir à l'expéditeur..
Le problème : Je n'arrive pas à bien visser le micro sur sa suspension ! :(
C'est donc un problème matériel, ce n'est pas la faute de Thomann. Du coup, je les ai appelé et là, le vendeur me dit : "pas de problème, vous emballez le tout comme vous l'avez reçu, vous remplissez la feuille de retour et nous vous créditerons le montant de vos frais de port sur votre compte Thomann" (c'est moi qui l'ai voulu mais on peut être re-crédité directement sur son compte bancaire).

Alors, qu'est ce que vous attendez pour commander ?! ;)

Site : http://www.netzmarkt.de/thomann/thoiw9_index.html
Tel : (0049) 9546 9223

Ps : Méfiez vous plutôt de La Poste qui balance les colis comme du linge sale..


Général :: Nico - Le 7 juillet 2004 à 20:41
En studio avec La Boîte Vocale

Alors vous avez fait quoi de votre journée ? Moi je l'ai passée en studio d'enregistrement - Kirk Productions - avec La Boîte Vocale, un groupe composé de 6 chanteurs (et aussi batterie, piano, contrebasse) qui aborde les standards du jazz mais qui touche aussi à un répertoire français (qui s'inspire du jazz) sans oublier les incontournables Beatles.

Bon j'avoue, je n'ai pas fait grand chose, j'ai juste écouté ! :) Hé oui, je ne suis pas bon chanteur (héhé) mais dès qu'ils ont besoin de moi, je suis toujours dispo pour les sonoriser en concert. Du coup, je suis invité à chaque enregistrement ! :p
En fait, de mon côté, c'est très enrichissant de squatter les studios d'enregistrement afin de regarder des pros à l'œuvre (Gilles Kauffmann aux manettes), d'inspecter le matos et enfin de poser quelques petites questions techniques.

Bref une bonne journée avec 5 titres en boîte et  une date pour terminer le mixage.

Attention, vu qu'il existe plusieurs Boîte Vocale dans la région de Metz (?!), je tiens à vous préciser leur nom :

Laurence FINOEL (Soprano)
Laureen STOULIG (Soprano)
Philippe BARTH (Contre-ténor)
Christophe BERGOSSI (Ténor et Clavier)
François BROCHET (Baryton)
Stéphane RUSSO (Basse)

Estelle HEYMES (Batterie / Percussion)
Jean-Gérard LOESCHER (Contrebasse)

Si vous voulez plus de renseignements ou les contacter pour un concert, vous pouvez toujours m'envoyer un mail ou sinon à l'adresse suivante : boitevocale@voila.fr

Comme on peut le voir sur mon site - je vais bientôt terminer un petit site Web pour le groupe. Je vous préviendrai dès que ce sera en ligne, comme ça vous pourrez voir les photos et écouter les enregistrements.


< page précédente | 1 | 2 | page suivante >