Jazz & more :: Nico - Le 19 mars 2005 à 15:52
Julien Lourau – Fire & Forget

Julien Lourau
Fire & Forget
Concert à l'Arsenal (Metz)

Hier soir avec Deb, on était au concert de Julien Lourau (c'était mon cadeau d'anniv ! ^_^) pour la sortie de son dernier album Fire & Forget et c'était vraiment la c l a q u e !

J'en profite pour souhaiter un joyeux anniversaire à Jean-Gé car c'est lui qui m'a fait découvrir Lourau. La date tombe bien pour une fois ! ;)



Bon, j'ai eu un peu de mal à me mettre dedans sur le premier morceau Fire and forget surtout qu'au premier abord, l'acoustique m'a paru un peu bizarre mais lorsque Lourau a commencé à triturer son saxo sur une machine mi-effets/mi-sampleur, là ça commencé à me plaire. Le son était déjà beaucoup mieux bien que je regrette un peu une contrebasse légèrement sourde mais j'étais tellement focalisé à la fois sur Lourau et sur le batteur ! Oui, c'était déjà le deuxième morceau A Stitch in time où le batteur changeait de rythme toutes les 5 secondes, c'était du pur délire allant de breaks frénétiques stoppés net sur un shuffle funky ! J'ai aussi pas mal tripé sur les rhodes (claviers avec leurs sonorités mi piano jazz / mi orgue) avec un pianiste qui se tapait des purs délires psychédéliques à certains moments ! La grat était omniprésente avec ses effets et crachait quelques riffs rock'n roll à tout moment (I'd rather not). L'instrument collait parfaitement à la zik bien que ça m'a paru un étonnant mélange au début. Même un poil étouffé, la contrebasse était rudement bien maîtrisée sur des interactions basse/batterie percutantes !

Chose qu'il n'y avait pas au concert : la voix, car là j'écoute le cd que Deb m'a acheté à la sortie du concert. (chui gâté hein ! :p ) C'était donc très instrumental mais ça ne manquait pas de parole.. :). De plus, le set ne manque pas d'être varié avec Lisa et Flavio ou encore Guantanamo ce qui est la petite particularité de Lourau : toucher un peu à tout à chaque album, ce qu'il fait rudement bien jusqu'à présent. Cela dit, le concert m'a paru un peu court mais quand on aime, le temps passe toujours plus vite ! En tout cas, Lourau est revenu se faire un solo explosif avant d'enchaîner sur un dernier morceau. Le tout était un vrai mélange de sonorités, d'exploitations et d'explorations sonores de l'instrument ! En plus, on avait des bonnes places ! :p

Mais revenons sur la personne de la soirée : Julien Lourau qui, armé de sa petite machine se tapait les expérimentations electro de Gambit ce qui m'a bien fait triper, moi qui ai découvert une facette du monde du Jazz essentiellement par le bais de l'electro (Amon Tobin, Cinematic Orchestra,..). Sans compter les effets de son jeu de scène avec les micros. Et évidemment, sa musicalité, son style, son toucher passant de sax en sax.. Vraiment un très bon concert ! Merci Deb ^_^




Info :
Style : Jazz / Free Jazz / Electro / Afro-beat
Site : http://www.label-bleu.com/
2005 Label Bleu

Line up du concert :
Julien Lourau - saxophones ténor et soprano
Eric Legnini - Fender Rhodes
Eric Löhrer - guitare
Vincent Artaud - contrebasse
Daniel Garcia Bruno - batterie

Line up de l'album :
Le même sauf Bojan Zulfikarpasic à la place d'Eric aux Rhodes.

Tracklisting :
01. Fire and forget
02. A stitch in time
03. Don't save me
04. Sometimes
05. I'd rather not
06. La boucle
07. Lisa et Flavio
08. Relaxin'@
09. Guantanamo
10. Messieurs les Anglais, tirez les premiers !

---

Du coup, naissance d'une nouvelle catégorie : Jazz & more.. Je ne pense pas qu'il y aura beaucoup d'artistes car il y a beaucoup de choses auxquelles j'ai encore du mal à tendre l'oreille. Le jazz, ce n'est pas évident et j'ai mis beaucoup de temps à y donner un sens.. Donc, je comprend que certain n'y comprenne strictement rien et trouve que c'est de la musique de drogués ! :p Non, j'plaisante évidemment. Avec Lourau, je pense qu'on est dans un jazz assez accessible ce qui n'est pas le cas de tous.

Ps : non, je ne mettrai pas Norah Jones dans cette catégorie ! :p