Homework :: Nico - Le 15 septembre 2007 à 14:17
Typo



Je peux enfin vous présenter ce petit exo de typographie, réalisé en Master INI. À la base c'était à faire sur feuille mais je me suis amusé à synchroniser l'image avec du son sur Flash. Le gros problème c'est que Flash a vraiment du mal pour la synchro... Bref, un soir j'ai eu un petit coup de speed et j'me suis dit que je pouvais synchroniser le tout via After Effects. Et voilà ! :)

Du désordre à l'ordre

L'exercice consistait à diviser un carré en 81 portions (9x9) et d'amener 20 à 30 "carrés" du désordre à l'ordre (un signe, une lettre,...).


Homework :: Nico - Le 13 août 2007 à 19:58
Strange Tape



Quand Deb & moi avons visité l'appart pour la première fois, j'ai trippé sur les escaliers : j'ai eu un flash sur un effet morbide, "strange"... Et j'ai pensé à la fameuse K7 de "The ring". Heureusement quand on est rentré dedans, on a tout de suite était rassuré. :)

Du coup j'ai pris quelques photos de l'escalier, la clanche, la porte, des endroits de l'appart et même un oeil,... Mais d'où vient-il ?! Ensuite, j'ai monté ça sur After Effects et les sons ont été faits sous Reason.

Donc, le but est que cette K7 soit "strange" et un peu flippante. J'vous laisse juger. ;)


Homework :: Nico - Le 27 février 2007 à 0:16
Tv show

J'ai beaucoup de mal à blogger en ce moment car j'ai pas mal de taf : je viens de terminer un projet de buzz marketing avec création d'un site et de vidéo virales. Pour le moment je ne vous en dis pas plus mais je vous previendrai lorsque le site sera officiellement en ligne. ;)

Cela dit, je peux toujours vous faire écouter le jingle d'intro que j'ai réalisé. Le contexte en quelques mots : les vidéo parodient une émission de TV réalité, genre "confessions intimes".

J'ai d'abord réalisé un jingle très court (10sec) mais une fois terminé, je me suis rendu compte que ça ne collait pas trop à ce type d'émission. Après réflexion, ce jingle pourrait servir à une émission qui passe à 3h du matin, sur l'économie par exemple... :p

 

Du coup, je suis reparti sur quelque chose de plus péchu, un peu dark et avec un superbe "clash" de fin. Je suis resté sur ce jingle, car il passait bien avec les images de l'intro des vidéo et en plus la voix off se calle très bien dessus (mais vous ne l'entendrez pas non plus ! C'est chiant le teasing hein ?! :p )

 

Vous en pensez quoi ?

Sinon, je me suis aussi amusé sur le sound-design global des vidéo ce qui est vraiment plaisant (j'ai même rebranché la play pour jouer à Fifa 99 et enregistrer les bruits de la foule ^_^ ).

Ah oui : en faisant des recherches sur le net à propos des jingles d'intro des émissions, je suis tombé sur le site medias.lenodal.com qui recense tous les génériques et jingles des chaînes de télé française, des années 70 à nos jours. Une petite mine d'or ! :D


Homework :: Nico - Le 26 septembre 2006 à 0:24
Bricolage



Aujourd'hui, nous allons voir comment fabriquer une horloge en forme de.. Vinyle ! \o/

Bon, j'vais pas jouer à "papa bricole" mais en tous cas j'me suis bien amusé cet après-midi : il y a longtemps, j'avais vu une horloge en forme de vinyle chez un ami et j'ai toujours voulu lui voler.. :D  Bref, vu que ce n'est pas mon genre, je me suis toujours dis que j'en aurais une un jour. "Un jour elle sera mienne, oh oui, un jour elle sera mienne.."

Bref, cette histoire d'horloge m'est revenue en tête depuis que je me suis retrouvé avec 2 vinyles fendus. Ni une ni deux, je suis parti acheter une horloge à deux balles (9€ en fait mais je suis sûr qu'on peux trouver moins cher..), je l'ai démontée à l'arrache, un coup de cutter, un peu de colle, un peu d'huile de coude (toujours ! :p ) et j'en ai profité pour remplacer le macaron.

Et voilà le travail :



C'est cool ! :)


Homework :: Nico - Le 23 février 2006 à 23:07
Be Quick or be Dead


Mini Disc Sony MZ-R500

Voilà à quoi on s'amusait en cours.. Mais vu que c'était noté, en réalité on rigolait moins. Le truc que personne n'a pigé dans notre promo, c'est l'obstination des profs à nous faire faire des Quicktime VR * ! C'est marrant à faire une fois mais rien de glorieux à en être un spécialiste. Bref, voici le mien : un QTVR Objet avec mon mini disc (seule chose que j'avais dans la poche).

:: qtvr-minidisc.obj  [1,10 Mo]
Note : A ouvrir avec Quicktime.

Le truc qui tue pour ce genre de travail : les scripts de Photoshop.
:: l'image de base

* Panorama ringard à 360°


Homework :: Nico - Le 19 février 2006 à 11:04
Inside my head


Miroir miroir

Petit effet déjà vu sur le net que j'avais trop envie d'essayer ! :)


Homework :: Nico - Le 13 décembre 2005 à 17:48
Réalité Augmentée (synomyme de LSD)


Me suis fait plaisir..

Les vacances approchent et il faut rendre tous les projets ! En voici un gros terminé, celui de réalité augmentée. En quelques mots, c'est l'art d'incruster du virtuel dans le réel tout en faisant croire que le virtuel est réel.. Heu, la Matrice quoi ! :)

Jeux de lumière, reflets, ombres, placements.. J'avoue que c'est bien hard de faire quelque chose qui semble "réel" mais au final, ce fût un projet bien plaisant. Le but était d'incruster un élèment virtuel (de notre choix) dans une vidéo avec un mouvement de caméra. Pour l'occaz, j'ai incrusté deux fois la platine que j'avais modélisée pour le projet de 3D (à ce propos, il n'y a pas de texture à part le macaron, c'est chaud aussi le texturage..)

:: ra-platines.wmv  [1,73 Mo]

Pour ceux que ça interesse, la platine et le tracking ont été réalisé sous Maya (et Maya Live) et l'anim compilée et finalisée sous After Effects.

:: 01-sequence_initiale.jpg
:: 02-maya_live.jpg
:: 03-platines_intégrées_sous_maya.jpg

Sinon, j'en ai aussi profité pour glisser une petite zik que j'ai commencé pour l'occasion. Bon elle n'est pas finie voir même en construction totale mais j'avais juste besoin de 8sec, alors..

:: Jungle spirit.mp3  [1,03 Mo]

Ps : Hey les gens, viendez en Master INI l'année prochaine, vous verrez on se marre bien ! :)


Homework :: Nico - Le 13 octobre 2005 à 10:13
Musique & Interactivité

Voici un cours exposé sur l'interactivité musicale réalisé dans le cadre de ma formation, le Master 2 INI au CESS d'Epinal. Il y a beaucoup à dire sur ce sujet très passionnant - ceci n'est qu'un aperçu - mais si vous êtes intéressés, sachez que ce siècle n'a pas fini de vous étonner.

Le sujet : Choisir un domaine et décrire ses formes d'interactivité.
Oral de 10min avec diaporama réalisé par votre binôme (Bruno).

:: musique-et-interactivité.ppt



Introduction & définition

L'interactivité musicale a pris réellement un sens à partir de 1955 mais c'est véritablement depuis son entrée dans le XXI siècle qu'elle a pris toute son ampleur.

En effet, elle a bouleversé le monde de la musique grâce au développement des nouvelles technologies. La transformation / modification d'une sonorité au contact d'un utilisateur, l'introduction de la forme d'expression, de la perception ou encore la manipulation en temps réel ont permis d'amplifier les capacités et l'amplitude sonores de l'instrument.

Ainsi, le spectateur se place dans un rôle actif, un rôle créatif. Le musicien lui, s'ouvre à une nouvelle forme d'expression mais surtout, cette évolution a permis d'inaugurer des relations nécessaires entre artistes et ingénieurs.


Une mauvaise interprétation de la musique et de son interactivité

Des sites offrent à l'internaute mélomane l'occasion d'effectuer une plongée interactive au sein d'une banque de données bourrée d'informations inédites, exclusivement destinées aux vrais « fans » : paroles, partitions, photos, extraits de clips vidéo, anecdotes, critiques, etc.

Pour ma part, l'interactivité ne prend pas un vrai sens dans la distribution d'information et d'écoute d'œuvre. Cette mauvaise interprétation du terme est malheureusement trop présente sous cette forme sur Internet.


L'interaction Homme Machine

Une création véritable suppose l'élaboration de ses propres outils, de ses propres méthodes, de son propre langage. Ici, on dépasse l'écran tactile et pour le musicien, l'oeuvre appelle à ce que l'on se transforme en performeur.

- Le mélomane

Le simple mélomane peut - par sa présence physique, par sa gestuelle, par son déplacement, et dans certains cas par ce qu'il peut dire - influencer sur le comportement d'une machine, d'une œuvre. Cette machine et cette oeuvre vont réagir à la présence et vont faire réagir le visiteur et ainsi de suite. Dans ce sens, l'interprétation de la musique va effectuer un travail sur l'écoute liée à la machine.

Rafael Lozano-Hemmer avec son œuvre Frequency and Volume a permis aux spectateurs présents de projeter leurs ombres sur un écran géant et, selon leurs déplacements, de capter de véritables ondes radio et de manipuler le volume en fonction de la grosseur de leur ombres. On obtient donc un réel échange basé sur un véritable échange sensoriel.

Ex : Si le son est trop fort, je vais peut-être me retirer. Et la machine va réagir à la manière avec laquelle je vais me retirer. Il y a un échange.

On peut aussi placer l'auditeur dans un milieu utilisant la technique de spatialisation du son agissant sur la perception, en direct avec la multi diffusion sur plusieurs points d'écoute permettant de simuler l'emplacement du musicien.

Ex : Pierre Henry chez lui
Chaque soir pendant 2 semaines dans l'année, cinquante personnes pourront entendre Pierre Henry jouer sa nouvelle œuvre Voyage initiatique en live, spatialisée dans toutes les pièces de sa propre maison et découvrir l'univers pictural qu'il élabore depuis plusieurs années (photos, bandes magnétiques, éléments hi-fi, archives, nappes d'ordinateur,..).


- Le musicien

Traditionnellement, la musique est composée avant d'être interprétée sur scène. La phase de composition ne réside plus seulement dans l'écriture d'une partition, mais également dans la définition des caractéristiques du dispositif qui produira la musique, y compris les modes d'interaction entre les machines et les musiciens.

A la fin des années 60, la création de capteur permettant de canaliser des éléments extérieurs à la création a donné naissance à une vraie interactivité. Pour les musiciens, l'interaction en direct a favorisé l'émergence de l'improvisation et de la performance multimédias. L'interactivité remet en cause le processus même de la composition musicale.

Ex : Les capteurs embarqués
L'artiste modifie le son en direct par son corps : en déplaçant un élément dans l'espace, on modifie un son qui lui est affecté. Des gestes en haut augmentent le volume, à gauche plus grave, etc.

De nos jours, ces capteurs associés à des contrôleurs gestuels en temps réel et des logiciels (Max/MSP, jMax , Pure Data, Kyma,..) permettent de renforcer la production de musique interactive.


Une nouvelle technologie à l'écoute de l'art

Nicolas Schöffer est l'un des personnages fondamentaux marquant un tournant dans l'histoire de la musique et de l'interactivité. Il est le fondateur de l'art cybernétique au sens où, dans le fonctionnement des œuvres, il prend en compte les notions d'information, de feed-back, d'adaptation constante aux perturbations issues de l'environnement.

En 1955, à Paris au parc de Saint Cloud, Schöffer "le précurseur" présentait sa première oeuvre monumentale interactive (en utilisant un système d'interaction à distance) : la Tour spatiodynamique et cybernétique de 50 mètres de haut, sonorisée et spatialisée par Pierre Henry, avec l'aide de Jacques Bureau. Cette tour est la première oeuvre au monde dotée de capteurs et de systèmes de traitement et diffusion temps réel, découverte par Schöffer lui-même en 1948.

Elle fut suivie l'année suivante de la première oeuvre interactive autonome, CYSP 1, intégrant également capteurs et systèmes de traitement temps réel (visible à la Villa des Arts à Paris). Des milliers de personnes ont pu entourer tous les jours cet ouvrage en essayant de faire réagir la tour en activant les micros mis à leur portée.

Selon Schöffer, la sculpture compose sa propre musique, avec sa propre matière sonore et avec le maximum de souplesse en s'adaptant immédiatement à tout changement d'ambiance (température, l'hygrométrie, vent, couleurs, lumière, sons et mouvements divers dans le voisinage).

Note : À certains moments, des sons puissants iront même provoquer un emballement du système par effet de bouclage. Jacques Bureau se souvient et détaille la mise en fuite d'agents de renseignements soviétiques devant un emballement subit de la sculpture.


Conclusion

Il est sûr que l'interactivité musicale ne va cesser de s'amplifier durant les prochaines années. Suivant la fulgurante ascension des nouvelles technologies, les formes d'expressions n'auront que pour limites celles du créateur lui-même.

L'interactivité apporte ce que la musique a toujours voulu donner à son auditeur : un échange.

Le mélomane se sentira musicien et le musicien ne cessera de se dépasser.


Webographie

:: 50 ans d'art interactif : Association Art Sensitif qui a réitéré le projet en 2005 à l'occasion des 50 ans d'art interactif
Dernière visite le 10/10/05

:: Headspace : Centre d'activités qui compte en matière de musique et d'interactivité
Dernière visite le 08/10/05

:: Blog Up - a musical blog
Dernière visite le 10/10/05

:: Interactivité musique / technologie
Dernière visite le 03/10/05

:: Session 6 - De la musique mixte à l'interactivité
Dernière visite le 03/10/05

:: Interactivité Musique / Technologie
Dernière visite le 08/10/05

:: La musique sur l'Internet
Dernière visite le 08/10/05

:: Interactivité / Multidiffusion
Dernière visite le 03/10/05

:: ELEKTRA - Plonger dans l'interactivité
Dernière visite le 03/10/05

:: Pierre Henry chez lui 3
Dernière visite le 10/10/05

:: Music Notes An Interactive Online Musical Experience
Dernière visite le 03/10/05


Homework :: Nico - Le 2 juin 2005 à 0:02
Docteur Micro



Il y a quelques semaines, j'ai participé à un concours pour les 7 ans de Micro Hebdo.

Voici le sujet :
Vous devez illustrer de façon originale l'un des deux thèmes suivants :
- Micro Hebdo a 7 ans
- Objets et interfaces numériques du futur
Vous pouvez concourir dans l'une des trois catégories : image fixe, jingle audio ou clip vidéo.

Bien évidemment, j'ai choisi la catégorie audio. :)

Pour cette catégorie, la séquence ne devait pas peser plus de 500Ko (j'ai pu remarquer que cela n'était pas si évident, encore moins pour ne pas trop perdre en qualité..) et elle devait être au format mp3.

:: nico nss - Docteur Micro.mp3  [486 Ko]


Et bien figurez-vous, à ma grande stupéfaction (car d'habitude je ne gagne jamais rien) mais aussi à mon grand bonheur, que j'ai remporté le 1er prix càd un PC portable !!! O_O Waouw ! ^_^

En tout cas, dans la liste des vainqueurs, j'ai beaucoup aimé :

le son très ensoleillé d'Enrico Pinna, super bon ! :)
:: 04.mp3  [467 Ko]

le pure jingle production de Thierry Kuba
:: 06.mp3  [476 Ko]

et le côté windowz sampleur de Walter Manchon
:: 07.mp3  [317 Ko]

Cliquez ici si vous voulez voir toutes les oeuvres primées de chaque catégorie.

En tout cas, merci Micro Hebdo ! J'avoue que ça tombe vraiment bien car mon ch'tit PIII commençait à fatiguer. Humm, qu'est-ce que je vais bien pouvoir m'acheter comme carte son.. ?! J'ai déjà vu tourner une MBox et c'est plutôt pas mal. Enfin d'ici noël (et vu le prix..), j'ai le temps d'y réfléchir ! :p

Micro Hebdo c'est bon, mangez-en !

[Edit 05/06/05 : micro-hebdo-article-concours7ans.jpg ]


Homework :: Nico - Le 16 avril 2005 à 13:53
Expressions Directes

Le projet DVD est enfin terminé. Laurence et moi avons passé la soutenance jeudi et ça c'est très bien passé. Il n'y a plus qu'à attendre la note mais en tout cas, on est très fier du résultat !



Si vous avez loupé le début : ^_^

Ce dvd a été réalisé lors d'un projet de création de CD/DVDrom dans le cadre de notre formation (MST TIC 2ème année). Avec l'aide de quelques personnes suivant des cours à l'URAPEDA, nous avons tourné 29 séquences pour aider les futurs élèves en LSF (Langue des Signes Française) à mémoriser les expressions spécifiques du langage courant des sourds.

Ce dvd, sous licence Creative Commons, répond à un besoin spécifique et a été réalisé avec la participation d'un professeur de langage des signes de l'URAPEDA.

Je vous propose de visionner quelques séquences :

:: ed-seq_01.avi  [2,50 Mo]
"Je l'ai échappé belle !" présenté par Leslie Bulleux

:: ed-seq_10.avi  [2,66 Mo]
"T'as pas honte !" présenté par Jean-Loup Herve

:: ed-seq_14.avi  [2,23 Mo]
"Lèche cul !" présenté par Joëlle Jacquet

:: ed-seq_18.avi  [2,98 Mo]
"Etre gonflé" présenté par Yanick Feve

:: ed-seq_27.avi  [3,34 Mo]
"Traumatiser" présenté par Serge Jochum

Si vous voulez vous procurer ou avoir plus d'informations sur ce dvd, il suffit de me contacter par email (menu > contact) ou de contacter Laurence.

---

Les jaquettes (résolution 300dpi) sont également disponibles (l'archive contient la jaquette dvd, le rond du dvd ainsi que le livret recto/verso) :

:: ed-jaquettes.zip  [1,50 Mo]

---

Pour ma part, voici les musiques que j'ai faites pour le dvd également sous licence Creative Commons :

:: ed-dvd_song.mp3  [1,77 Mo]
:: ed-boucle_menu.mp3  [0,98 Mo]
:: ed-k7_beat.mp3 [1,89 Mo]

:: ed-intro_jean-loup.mp3  [190 Ko]
:: ed-intro_joelle.mp3  [190 Ko]
:: ed-intro_leslie.mp3  [190 Ko]
:: ed-intro_serge.mp3  [190 Ko]
:: ed-intro_yanick.mp3  [190 Ko]

Une bonne chose de faite ! ^_^


< page précédente | 1 | 2 | page suivante >